Sans surprise, c’est un nageur qui a remporté la première édition – et, on l’espère de tout cœur –  la dernière, édition de Splash.

Gagner la première saison de Spash, il faut Lefert. ©Tf1

Hier soir, pour la finale tant attendue – non, ce n’est pas de l’humour, c’est à prendre au pied de la lettre – de Splash, c’est le champion olympique de relais 4x100m nage libre qui s’est imposé face à ses petits camarades.  Un nageur médaillé d’or qui gagne un concours de plongeon, c’était quand même un tout petit peu prévisible.  Bref, le garçon s’est qualifié pour l’« Ultime plongeon », à la faveur duquel il a réalisé un salto avant carpé plutôt réussi et qui lui a permis de remporter les suffrages du jury.  La soirée la plus ennuyeuse de l’année ?  Oui mais alors, de justesse devant les Césars.  Sauf que là, Il n’y avait que les vannes pour tomber à plat.