Dans une interview accordée à Public, la maman de Nabilla a révélé que la bombasse n’avait pas eu une enfance heureuse.  Non mais, allô quoi ?

Nabila, aussi gonflée que gonflante ?  ©NRJ12

Nabilla, aussi gonflée que gonflante ? ©NRJ12

En matière de téléréalité, après la fille insupportable, on a souvent droit à la mère sympa, qui monnaie sans façon les révélations sur sa progéniture.  C’est dans cet esprit que la mère de Nabilla, en passe de devenir coqueluche nationale, s’est confiée à Public.  Elle évoque une enfance qui n’a pas toujours été facile, loin de là.  « Son papa et moi étions des étrangers.  A l’école, ses camarades et certains de ses professeurs n’ont pas été tendres avec elle, à cause de ça. » Mais il faut croire que ces brimades ont endurci le caractère de la jeune femme, que sa chère môman décrit aujourd’hui comme une « guerrière ».  
Elle revient également sur le comportement de son ex-conjoint, qui ne s’est pas montré plus tendre avec la brume.  « Elle avait 13 ans quand je me suis séparée de son père.  Je l’ai fait pour la protéger.  Le papa de Nabilla était contre le fait que sa fille fasse du mannequinat.  Il était très fermé.  Quand elle a commencé à se maquiller, il est devenu fou.  Il la traitait de tous les noms. Des termes assez crus et violents pour une jeune fille de son âge. »  Avant d’ajouter, à propos des opérations esthétiques, dont l’augmentation considérable du volume de sa poitrine, qu’a subies la bombasse: « Elle avait déjà une poitrine magnifique. Personne n’a compris pourquoi elle a fait ça. En revanche, pas question qu’elle multiplie les opérations. Si elle touche à son visage, je ne lui parlerai plus. »  Heu, y’a quelqu’un qui se dévoue pour lui dire ?