Hier, suite au suicide du médecin de Koh-Lanta, Tf1 et Adventure Line Productions avaient clairement mis en cause les médias, qui s’étaient fait l’écho de négligences lors du décès de Gérald Babin, mais ces derniers ne sont pas du même avis et le font savoir.

Hier, Nonce Paolini et le PDG d’Aventure Line, Franck Firmin-Guion, avaient accusé la presse d’être responsable du suicide de Thierry Costa, le médecin mis en cause dans le décès de Gérald Babin.  Parmi les médias montrés du doigt, on trouvait “Arrêts sur images”, Closer et RMC, qui s’étaient fait l’écho de deux témoignages anonymes évoquant de graves négligences sur le tournage de Koh-Lanta au Cambodge.  Aujourd’hui, ces derniers font savoir leur indignation, arguant que c’est le rôle de la presse d’essayer d’établir la vérité, que ce n’était pas Thierry Costa qui était directement mis en cause mais la prod’ elle-même et que, par ailleurs, Adventure Line s’était refusée à tout commentaire sur les accusations portées à son encontre.  A ce jour, seuls le script du tournage et les rushs du jour de la mort de Gérald Babin sont à même d’établir la vérité mais, jusqu’à présent, Adventure Line s’est refusée à les communiquer à qui que ce soit.  Quant à l’avenir de Koh-Lanta, en tant qu’émission de divertissement, il semble de plus en plus compromis.