Sans surprise aucune, Naoëlle a remporté hier soir l’édition 2013 de Top Chef, devant Florent et notre compatriote, Jean-Philippe Watteyne.  Une finale qui manquait, tout de même, un peu de sel.

Pas de bol pour Naoëlle, au moment de sa victoire, le soufflé était déjà retombé.  ©M6

Pas de bol pour Naoëlle, au moment de sa victoire, le soufflé était déjà retombé. ©M6

Hier soir, il aura fallu attendre plus de minuit pour se voir confirmer ce qu’on savait depuis le début de la semaine.  Naoëlle a remporté la finale de Top Chef, comme annoncé via Twitter par son ex-patron hautement dépité.  Un couac que les chefs de l’émission n’avaient pas manqué de condamner.  Ainsi, Christian Constant qui, hier encore, était l’invité du Grand Direct des Médias: « C’est nul ! C’est nul à chier ce qu’a fait le chef du Crillon.  Je pense qu’il y a des règles à respecter.  C’est un concours, c’est un jeu.  En plus, ce garçon a participé à l’émission.  Il était à l’émission des mentors. »  Quant à Ghislaine Arabian, elle n’avait pas mâché ses mots, elle non plus: « J’ai trouvé que c’était une honte d’aller divulguer des informations, d’essayer de se faire mousser.  Il y a quand même toujours une règle de confidentialité à n’importe quel niveau, dans n’importe quel métier. On ne fait pas quelque chose comme ça. Ce n’est vraiment pas très chouette. Pas très joli. »  Se faire mousser, comme ça, sans le moindre blanc d’œuf monté en neige ?  Non mais, il faut être siphonné !