Selon le site d’information « Arrêt sur Images », un juge d’instruction a été mandaté pour ouvrir une information sur le décès de Gérald Babin, quatre mois après le drame.

©DR

©DR

« Arrêt sur images » dévoile ce matin que, dans le cadre du décès de Gérald Babin survenu le 22 mars dernier sur le tournage de Koh-Lanta au Cambodge, un juge d’instruction va être saisi, qui tentera de faire toute la lumière sur les circonstances de ce tragique accident.  Il reviendra à ce dernier d’établir l’éventuelle responsabilité pénale des producteurs et animateur de l’émission qui, si besoin est, seront placés sous statut de témoins assistés, voire mis en examen.  Une chose est sûre, la décision de mettre en route une telle procédure atteste de ce que, en dépit des témoignages des uns et des autres, les circonstances de la mort du jeune homme ne sont toujours pas clairement établies.  Quant à l’avenir de l’émission – que beaucoup, dont Denis Brogniart, espèrent voir revenir prochainement – il dépendra entièrement des conclusions de cette enquête.

Mise à jour: le parquet de Créteil a depuis démenti l’info mais n’exclut par une ouverture d’information dans les semaines qui viennent.