Stéphane Bern n’aime pas, en vrac, la téléréalité, les Anges du même nom et Nabilla et il ne se prive pas pour le faire savoir.

Des critiques ?  Où ça, des critiques ? ©Reporters

Des critiques ? Où ça, des critiques ? ©Reporters

Dans une interview accordée à Télé Loisirs, Stéphane Bern s’en est pris à la téléréalité, en général, et aux Anges du même nom, en particulier.  Et le Fou du Roi de fustiger le parler desdits Anges, leur inexactitude chronique concernant les expressions de la langue française, qu’ils prennent un plaisir bête à déformer.  L’homme de télé a une pensée toute spéciale pour Nabilla et sa « guerre de 78 ».  Avant de conclure « C’est n’importe quoi !  On médiatise des gens qui n’ont rien à faire, à part dire des conneries en se promenant en string. »  Bref, il n’aime pas la téléréalité et ses ficelles.