Nabilla, qui a attaqué le tournage de la troisième saison d’« Hollywood Girls »,  n’en est plus à une phrase culte près.  Ce coup-ci, elle se propose de combler le vide en nous.

Quand un ange passe, pensez à Nabilla.  ©PhotoNews

Quand un ange passe, pensez à Nabilla. ©PhotoNews

A la faveur d’une interview accordée au Nouvel Obs – non, on ne rit pas –  Nabilla a fait savoir qu’elle se considérait comme étant d’intérêt public.  Et pour cause: « Quand les gens n’ont plus rien à se dire à table, ils parlent de moi. Je suis là pour combler leur vide, si on y pense. »  Nabilla, un sujet de conversation comme un autre, entre les deux melons et le fromage ?