Pendant longtemps, la téléréalité ne nous a servi que des drames de pacotille.  Las, ces derniers temps, les tragédies – bien réelles cette fois – se multiplient.

©DR

©DR

Au sein du genre téléréalité, les drames se suivent et ne se ressemblent pas, si ce n’est pas l’insupportable tristesse de voir une vie irrémédiablement gâchée.  Gia Allemand, que les téléspectateurs avaient découvert dans le Bachelor et autres dérivés, s’est donné la mort à l’âge de 29 ans.  Elle a été retrouvée inanimée à son domicile et, en dépit des soins qui lui ont été apportés, n’a jamais repris connaissance.  On ne sait si la téléréalité a précipité son désarroi mais on imagine que, comme d’hab’, ça n’aura pas aidé.