L’ex-harpie de Carré VIP n’st jamais à court de mauvaises idées pour faire parler d’elle.  Ce coup-ci, elle avance avoir été maltraitée par son mari mais refuse de porter plainte par « amour ».

©Reporters

©Reporters

Le drame des femmes battues, ou abusées psychologiquement, n’est certainement pas à prendre à la légère.  Sauf que, en ce qui concerne Afida Turner, on est quand même un peu tenté de se demander s’il ne s’agit pas d’une ultime – enfin, on l’espère – tentative pour faire parler d’elle.  Sur son compte Facebook, la folle furieuse a tout à coup lâché « Je ne serai plus jamais une femme abusée ».  Avant de faire référence au fait que son mari est le fils de Ike Turner – bien connu pour ses violences conjugales qui n’avaient rien de fictif – puis de préciser qu’il s’agit d’« abus mental ».  Et enfin, de préciser qu’elle ne compte pas porter plainte, « pas en amour ».  Pas sûr que cette sortie serve la cause des femmes battues.  Par ailleurs, pour être victime d’abus mental, il faudrait commencer par avoir un cerveau.  Pas vrai, Afida ?