Invité de “Salut les Terriens”, Benjamin Castaldi a dézingué tout ce qui bouge.  Ses cibles émouvantes du jour  ?  Son père et Loana.

©DR

©DR

Invité de “Salut les Terriens”, Benji s’est lâché comme rarement.  Cibles de ses flèches empoisonnées ?  Son père qui, par voie de presse, s’est plaint récemment d’être complètement ruiné.  Il faut dire que le patriarche de la tribu Castaldi n’y était pas allé par le dos de la cuillère, qui avait rapporté avoir dû vendre sa Porsche pour acheter un poney à sa fille.  Du bon mélo ou du mauvais mytho ?  Son fils a tranché: « Si, vraiment, il a dit cette connerie, je ne la revendique pas. D’autant que le cheval, c’est moi qui lui ai payé.  Puis de poursuivre, non sans humour: « C’est un fardeau et puis, il est lourd. » Quant à Loana, participante au premier Loft qu’il avait lui-même présenté, Benjamin Castaldi ne s’est guère montré plus tendre.  Et d’évoquer ses tentatives de suicide à répétition: « Cinq tentatives de suicide en six ans, quand ça veut pas, ça veut pas. »  Cruel mais drôle.