Trois personnes de la prod de Pékin Express, dont une cinquantaine de membres a été arrêtée samedi dernier, restaient sous les barreaux.  Ils viennent d’être libérés sous caution.

©DR

©DR

Fin de semaine dernière, 49 personnes appartenant à l’équipe de tournage de la nouvelle saison de Pékin Express avaient été arrêtées, avant d’être relâchées dans les heures qui ont suivi, tout en restant assignées à résidence à leur hôtel.  Seuls trois de ses membres, dont un Belge, demeuraient sous les barreaux.  En cause, l’utilisation d’une vingtaine de téléphones satellites non enregistrés officiellement.  Un délit pris très au sérieux par les autorités indiennes.  Finalement, les trois prisonniers ont été relâchés mais sous caution.  L’équipe de tournage a été priée de ne pas quitter l’Inde sans autorisation préalable de la police.  Là, ce n’est plus une aventure, c’est un véritable cauchemar.