Dans son numéro de cette semaine, Oops évoque la « descente aux enfers » de Matthieu Delormeau.  Le mot est peut-être un peu fort.  Ou pas ?

©DR

©DR

On savait déjà que Matthieu Delormeau et son mag n’avaient pas franchement le vent en poupe.  Audiences en berne et commentaires peu amènes de la part des petits camarades chroniqueurs, dont la charmante et tellement sympathique Ayem.  Dans Oops, on apprend également que l’animateur, qui lorgnait sur la présentation de “Rising Star”, a été remis à sa place par les édiles de M6, qui lui reproche une image « trash », entachée par son accointance avec l’univers de la téléréalité.  Et le magazine de finir d’enfoncer le clou, en révélant que le garçon est obligé de faire des « ménages » en boîtes de nuit, comme ses petits camarades bras cassés.  Pas top.