Pierre Augé, finaliste malheureux de la première saison de Top Chef, lance un pavé dans la mare.  Pour la saison en cours, le gagnant ne remportera pas les 100.000 euros annoncés.

©DR

©DR

Pierre Augé, qui avait loupé de peu la victoire dans la première saison de Top Chef, a la dent dure contre la téléréalité des fourneaux.  Ce coup-ci, il révèle que les 100.000 euros promis au gagnant, c’est tout simplement du pipeau.  Le pactole remporté par le futur vainqueur sera proportionnel au pourcentage de voix engrangé au jour de la finale.  Donc, si 60% des téléspectateurs votent pour X, ce dernier remportera 60.000 euros.  Du côté de la prod, outre de préciser que les cuistots ont été avertis de cette nouvelle disposition avant le début de cette saison, on avance cet argument plus qu’un brin de mauvaise foi: « Ils ne font pas ce concours pour l’argent.  Ils progressent et l’émission leur donne une visibilité gratifiante. »  Au menu de Top Chef 2014 ?  Les salades.