On n’a pas fini d’entendre parler des amours – et du désamour, son inévitable corolaire – de Nabilla et Thomas.  Via les pages de Public, la bombasse en rajoute une couche.  Même que tout ça, ce serait la faute d’Enora Malagré.

©Reporters

©Reporters

Depuis quelques jours, Thomas et Nabilla se la jouent « Je t’aime moi non plus ».  Et le playboy des Garrigues de faire savoir qu’il est désormais célibataire.  Sauf que, quand l’humoriste Olivier Bourg, a tenté de piéger Nabilla au téléphone, c’est son beauf qui a répondu.  Autant dire que ces deux-là son séparés comme l’Amérique du Nord de l’Amérique du Sud.  Du coup, la brune en rajoute une couche, qui veut absolument nous faire croire qu’elle traverse une tragédie personnelle.  A Public, elle a confié: « Je suis toujours amoureuse, je suis même folle de lui. Je suis malheureuse qu’on se soit séparés.  Pour vous dire la vérité, oui, j’espère que Thomas va me pardonner et qu’on va se remettre ensemble. »  Nabilla en profite pour faire savoir que ce serait le tweet d’Enora Malagré, qui annonçait la séparation du couple, qui serait à l’origine de ce drame sans précédent: « Je ne lui ai jamais dit que c’était fini entre Thomas et moi.  Elle a inventé ça de toutes pièces pour faire le buzz dans son émission.  Si on s’est séparés, c’est à cause de son tweet. » Mais bien sûr.  Et le réchauffement climatique, la crise monétaire et le panaris de concierge, ce ne serait pas aussi de la faute d’Enora ?