Par médias sociaux interposés, Ayem, Nabilla et Caroline Receveur n’en finissent pas de se faire la guerre.  Dernière arme de destruction ciblée en date ?  La petite culotte d’Ayem.

©Reporters

©Reporters

Entre Ayem et ses deux ex-meilleures amies, l’heure n’est pas à l’armistice.  Loin de là.  Après s’en être prise à Nabilla, c’est Caroline Receveur qui devient la tête de Turc de la bombasse.  Si la brune n’hésite pas à déverser son ire sur la blonde, c’est aussi que cette dernière l’a avantageusement remplacée à la présentation du Mag sur NRJ12.  Ceci explique peut-être cela.  Ainsi, à propos de la venue à Cannes de Caroline, Ayem a commenté qu’on y invitait vraiment « n’importe qui ».  Et de poursuivre, sept ans d’âge mental: « Et en ce qui concerne ma montée des marches, ils n’invitent pas n’importe qui… La preuve, tu n’y étais pas. »  Bien entendu, sa rivale s’est empressée de répondre: « Le jour où je devrai montrer mon cul ou me faire passer pour Mère Theresa pour faire le buzz…  J’aurai vraiment touché le fond. »  Toucher le fond, c’est le mot qu’on cherchait.  Evidemment, Ayen n’en est pas restée là: « Petite remplaçante de second choix, sache que ma petite culotte a fait le buzz que tu ne feras même pas en deux vies… »  Il y a des jours comme ça où on se prendrait presque à trouver Kim Kardashian follement classe et même, plutôt sympatoche…

©Belga

©Belga