Les boîtes de nuit sont le terrain de jeu favori – et le beurre dans les épinards ? – des transfuges de la téléréalité.  ”La Conciergerie” fait le palmarès de leurs émoluments.

©Reporters

©Reporters

Combien gagnent les stars de la téléréalité made in France, pour venir traîner leurs guêtres en boîte de nuit ?  Leur tarif est très variable qui va de 6.000 pour la star incontestée du genre, Nabilla, à 900 euros pour Jamel et sa « coiffure de compétition », qui nous arrivent tout droit de la saison 7 de Secret Story.  N’empêche 900 euros pour permettre aux noctambules de se déhancher aux côtés d’un gamin qui n’a strictement aucun talent d’aucune sorte, c’est plutôt bien payé l’heure d’ennui total.  Parmi les autres bras cassés qui donnent dans le même type de jobs d’appoint: Anaïs et Eddy de SS7 (1.600 euros/l’un), Julien et Vanessa des Anges qui se monnaient en couple (2.200 euros), beaucoup moins que Shana et Thibault issus du même programme (3.900 euros le couple).  Quant à Ayem, elle arrive juste après sa meilleure ennemie, avec un salaire de 3.000 euros la soirée, soit moins de la moitié de ce que gagne Nabilla.  On comprend qu’elle ne soit guère enchantée.