Depuis deux semaines déjà, Koh-Lanta opère un retour gagnant.  L’occasion pour Denis Brogniart de révéler quels sont les objets de première nécessité qu’on ne verra jamais – jamais, ô grand jamais – dans l’émission.

©DR

©DR

A l’issue du deuxième rendez-vous de la nouvelle saison de Koh-Lanta dont Tf1 vient tout  juste de donner le coup d’envoi, c’est via Twitter que Denis Brogniart a discuté le bout de gras avec des fans de l’émission.  L’occasion de divulguer, entre autres, que les épreuves destinées aux Robinsons étaient au préalable essayées à deux reprises par des « testeurs locaux ».  Mais ce qu’on a aimé plus encore, ce sont les détails croustillants que l’Aventurier a, une fois n’est pas coutume, laissés filtrer.  C’est ainsi qu’on a appris que, si les filles avaient droit aux indispensables protections hygiéniques, le confort des candidats s’arrêtait là, pas de brosse à dent, pas de rasoir pour « dompter la pilosité de ces dames » et encore moins de rouleau de papier toilette.  Quand à la nourriture que ces derniers trouvent, éventuellement, le moyen de pêcher ou de cueillir, Denis Brogniart a fait savoir: « Si le poisson ou le fruit qu’ils ont trouvé n’est pas comestible, on leur dit tout de suite. »  Encore heureux.