Non classé

Sur France 2, la téléréalité qui fait polémique ?

La chaîne française pourrait adapter prochainement un concept de téléréalité à vocation pédagogique mais qui est loin de faire l’unanimité dans son pays d’origine.

Enfin, une téléréalité où il n’y a pas Amélie. ©DR

Dans le pays d’où elle vient, « Go back where you came from » est loin de faire l’unanimité.  Et pour cause, il s’agit de faire vivre à des citoyens lambda l’expérience de l’émigration.  Evidemment – sinon, ce ne serait ni drôle ni pédagogique – la prod a sélectionné des candidats avec un profil bien particulier.  En gros, pas forcément des champions de la tolérance, voire des personnes convaincues que la diversité est source d’enrichissement mais plutôt de gros racistes en puissance.  Ces derniers sont invités à mettre leur pas dans ceux d’émigrés.  D’abord, face aux difficultés que représente la vie dans leur pays d’origine, puis en les suivant sur les chemins de l’exil.  Avec, pour résultat, un gros coup de poing dans l’estomac.  A découvrir ci-dessous, un extrait de la version australienne de l’émission.

Lindsay Lohan refuse Danse avec les Stars

TMZ révèle que, toujours avisée en ce qui concerne ses choix professionnels, Lindsay Lohan a refusé de participer à « Danse avec les Stars ».

Lindsay Lohan a dit non à « Danse avec les stars », sans la moindre valse-hésitation. ©Reporters

Selon le site de TMZ, la starlette se serait vue offrir une participation à « Danse avec les stars », programme méga populaire aux Etats-Unis.  Vous avez dit incompréhensible ?  C’est du moins ce qu’on serait tenté de penser, d’autant que pour remuer son popotin, ABC était prête à lui offrir 550.000 Dollars.  Une somme qui n’a rien de dérisoire, surtout au regard des gros soucis financiers de l’actrice.  Un proche de la jeune femme aurait avancé qu’elle ne voulait pas « faire de téléréalité ».  Nous, on se dit que, tant qu’à y être contrainte un jour – ça lui pend au nez, gros comme un rhume des foins en plein mois de mars – autant en choisir une qui ne soit pas trop honteuse.  Sauf que ça fait un moment déjà qu’on aura compris que le problème de Lindsay, c’est qu’elle ne sait jamais sur quel pied danser.

The Voice Belgique, c’est pour le 22 janvier

Bonne nouvelle pour les fans de The Voice à la sauce belge, le retour du télécrochet est prévu pour le 22 janvier prochain.

Cette année, les coachs de The Voice Belgique vont officier main dans la main. ©RTBF

Vu le succès de la première édition de The Voice Belgique, on savait qu’on n’échapperait pas à une deuxième saison.  En effet, la RTBF persiste et signe et annonce le grand retour du télécrochet pour le 22 janvier prochain.  On ne change pas une équipe qui gagne ?  Si, justement, puisque la composition du jury a été considérablement revue.  Exit Lio et les Joshua, qui seront – avantageusement ? – remplacés par Natasha St-Pier et Marc Pinilla, le chanteur de Suarez.  On sait que Lara Fabian, Christophe Willem et Chimène Badi seront également de la partie, histoire de jouer les coachs d’un jour.  De quoi faire tourner les têtes et – à tous seigneurs, tous honneurs – les fauteuils pivotants.

Ayem plaisante avec la violence conjugale

La transfuge de Secret Story 5 a encore raté une occasion de se taire.  A l’évocation de coups infligés par Chris Brown à Rihanna, elle n’a rien trouvé mieux que de faire une petite blague.  Même pas drôle.

Ayem, un bon coup ? ©NRJ12

Sur le plateau du Mag Star Academy, Ayem aurait mieux fait de tourner sa langue sept fois dans sa bouche.  A la rubrique « Boloss » ou « Pas boloss », la prod’ avait proposé aux invités une photo de Chris Brown.  Autant dire que le garçon ne fait pas l’unanimité.  Interrogé à propos de ce gros beauf, Taïg Khris n’hésite pas à faire savoir que, s’il n’a rien contre l’artiste, il se voit mal cautionner un homme qui use de violence envers les femmes.  Et le demi-finaliste de « Danse avec les stars » d’ajouter: « Il n’y a pas d’excuse pour frapper une femme ! ».  Bien dit.  Sauf que c’est ce moment, très exactement, qu’a choisi Ayem pour faire de l’esprit, à la grande gêne de Matthieu Delormeau: « Vous savez, une petite fessée de temps en temps, ça ne fait pas de mal ! »  Quoi qu’à bien y regarder, on ne peut pas tout à fait lui donner tort.  C’est vrai, parfois, il y a des baffes qui se perdent.

Susan Boyle, ses blessures d’enfance

Susan Boyle sort un quatrième album et, hélas, refait parler d’elle.  Confidences sur microsillons.

Tant de souffrances, ça laisse sans voix. Dommage qu’elles n’aient pas eu le même effet sur Susan. ©Reporters

Las, trois ans après qu’elle est arrivée en finale de Britain’s Got Talent, on n’a pas encore fini d’entendre parler de Susan Boyle.  Et pour cause, la donzelle sort un quatrième album qui, comme les trois précédents, a toutes les chances de se vendre comme de grosses miches de pain bien lourdes.  D’autant que, pour assurer sa promo, la chanteuse ne ménage pas ses confidences.  A propos de l’une des chansons de l’album, « Out Here On My Own », Susan a confié à Gigwise qu’elle avait traversé une enfance profondément malheureuse.  Elle n’hésite pas à raconter: « J’étais totalement seule. Très peu d’amis, moquée à l’école. On écrasait des cigarettes sur mes bras. C’est la chanson de mon enfance. »  On compatit à ses souffrances, pour réelles ou imaginaires qu’elles soient, mais elle, est-ce qu’elle compatit à nos souffrances à nous, pauvre public obligé de se farcir ses mélopées cathartiques ?  Sinon, quelqu’un a du feu ?

Koh-Lanta: Et maintenant, le livre

Quant on aime Koh-Lanta, on ne compte pas sauf, bien sûr, les grains de riz.  Bref, pour les fans et pour les autres, après Koh-Lanta l’émission, voici venir Koh-Lanta, le bouquin.

Vous en avez rêvé ? Cette jolie statuette sera bientôt sur votre cheminée. ©Tf1

Plus que quelques fois dormir à la dure, avant que ne démarre la nouvelle saison de Koh-Lanta.  Histoire de faire patienter les fans de l’émission, voici venir un bouquin qui retrace les multiples saisons qui ont émaillé la saga de la téléréalité spéciale Robinsons.  Le pitch de « Koh-Lanta: l’enfer au paradis » ?  TV Mag raconte qu’on pourra y découvrir les plus belles images du photographe de l’émission et les commentaires d’anciens candidats, de Denis Brogniart ou encore de membres de l’équipe de tournage.  Beau bouquin ?  Ça reste à prouver.  Candidats aussi hagards que sales et femmes poilues ?  On attend avec impatience les prochains produits dérivés de l’émission.  Shorts pisseux, maillots de bain peu flatteurs, flambeaux, poteaux, totems en vrai faux bois exotique et, bien sûr, faux collier d’immunité.