« Beat It », un « The Voice » très, très musclé

Les créateurs de The Voice ont un nouveau genre de télécrochet dans le collimateur.  Ça s’appelle « Beat it » et, croyez-le, ce titre percutant n’est pas qu’une métaphore.

©DR

©DR

On imagine tous l’angoisse du talent potentiel qui tente le casting de The Voice.  Convaincra, convaincra pas ?  Mais l’épreuve pourrait être bien pire encore.  Imaginez qu’en lieu et place d’être remercié avec le sourire et quelques encouragements en prime, l’apprenti-chanteur soit la cible d’un attentat en bonne et due forme.  Noyés, soufflés, écrasés, jetés aux requins, explosés, c’est ce qui attend ceux qui tenteront l’aventure « Beat It ».  C’est extraordinairement cruel mais tellement drôle qu’on voudrait bien voir ce télécrochet particulièrement musclé débarquer chez nous.  C’est comme ça, quand on vise un hit, il faut parfois être prêt à prendre quelques coups.