Les agriculteurs ont beau tout faire pour trouver l’âme sœur, la majorité d’entre eux n’est pas près de dire « Adieu veau, vache, cochon, couvée ».

L’amour est dans le pré ? Cours-y vite, cours-y vite ! Ou pas. ©M6

Dans “L’amour est dans le pré”, toute version confondue, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.  Bon, c’est vrai qu’il y a bien quelques petits crêpages de chignon de temps en temps mais, en gros, on peut estimer que l’émission fait œuvre utile, en permettant aux agricultrices et agriculteurs de se dégoter – enfin ! – un ou une partenaire qui leur botte.  Sauf que, dans la réalité, on est loin du compte et même, pour tout dire, loin du conte de fées.  C’est Voici qui révèle l’info cette semaine.  Depuis le lancement de l’émission en 2007, et sur une bonne cinquantaine de participants, 85% d’entre eux sont toujours célibataires.  Avec un taux de réussite de cet ordre, l’émission n’est pas près de concurrencer Meetic.  Voilà au moins un point sur lequel tous les avis se rencontrent.