Ce n’est rien de dire qu’en ce moment, Les Français ne portent pas Bernard Tapie dans le cœur.  Les rumeurs de triche autour de The Voice et de sa fille Sophie ne font rien à l’affaire.

©DR

©DR

Il y a quelques jours, en pleine affaire « Crédit Lyonnais-Adidas », le journaliste Thomas Legrand affirmait que Bernard Tapie avait tenté de trouver des « solutions » pour faire gagner sa fille Sophie, lors de la dernière édition de The Voice.  Et Legrand d’avancer que l’homme d’affaires n’aurait pas hésité à solliciter plusieurs journalistes de premier plan en quête d’une bonne combine.  Des propos qui n’avaient pas convaincu tout le monde.  De nombreuse voix s’étaient élevées pour mettre en doute ce témoignage.  Or, hier sur France Inter, le présentateur de la matinale, Patrick Cohen, a confirmé ces propos: « Il se trouve que j’ai été également le témoin de ce récit recueilli auprès de la même source absolument fiable et incontestable.  C’est donc ce qui s’appelle une information et qui vaut cent fois toutes les opinions, suppositions et autres conjectures sur le cas Tapie. »  Quant à Thomas Legrand, il a fait savoir qu’en dépit des menaces de Tapie de le traîner en justice pour propos diffamatoires, il n’avait toujours pas eu de nouvelles des avocats de ce dernier.