Lors des auditions de la nouvelle édition de Thailand’s Got Talent, une participante a créé le malaise.  On pourrait même dire qu’elle s’est quelque peu emmêlé les pinceaux.

Le plus triste, c’est qu’après sa performance, plus personne ne pouvait l’encadrer. ©DR

Quoi qu’en pensent certains, la Thaïlande est un pays plutôt conservateur.  C’est pourquoi, quand Duangjai Jansauoni a terminé le casting de Thailand’s Got Talent les seins nus et badigeonnés de peinture de toutes les couleurs, l’affaire a fait grand scandale.  Il faut dire que la prestation de cette jeune femme n’avait strictement rien d’artistique et plutôt que d’esquisser, de la pointe du téton, une réplique de la Joconde, elle s’est contentée de se frotter lascivement à la toile.  Bref, les jurés de l’émission ont tiré une drôle de tête et ils avaient bien raison puisque, dans les jours qui ont suivi, la prod’ de l’émission s’est fait méchamment taper sur les doigts.  Les autorités thaïlandaises allant jusqu’à évoquer l’éventualité de sanctions.  C’est un peu fort tout de même.  Quand on pense que Susan Boyle a passé le casting de Britain’s Got Talent et que personne n’a été puni pour ça.  Personne, sauf les téléspectateurs.