Eliminée mardi soir, Bérénice n’a pas attendu pour exprimer dans les médias.  Sur le site de Première, elle parle d’« embrouille ».

Eliminée, Bérénice crie au scandale. Mais le vrai scandale, c’est que quelqu’un soit parvenu à la convaincre qu’elle était jolie, maquillée et coiffée comme ça. ©M6

Eliminée il y a deux jours de ça, la jeune Bérénice Schleret n’est pas contente.  Sur le site de Première, elle évoque longuement son éviction, la « trahison » d’Olivier Padovani déclarant « Je veux que Bérénice rentre chez elle » et, bien sûr, tout le soutien qu’elle a reçu de la part d’Olivier Schultheis, dont elle était la protégée, et de Christophe Willem.  A ce propos, la jeune fille n’hésite pas à affirmer que ces deux-là seraient « de plus en plus dégoûtés par ce qui se passe dans l’émission. »  Ouais, on demande à voir.  Reste que la chanteuse en herbe en profite également pour lancer un pavé dans la marre.  En effet, à l’issue de  son élimination, elle aurait été traversée par un doute affreux.  Et si, comme l’évoquait également son mentor, les téléspectateurs ne votaient pas pour un artiste et sa musique mais pour « un mannequin ou une gueule ».  Non, cela ne se peut.  Les télécrochets ne mangent pas de ce pain-là.  Et d’ailleurs, pour tous ceux qui en douteraient, on a un argument de poids, voir même criant de vérité.  Magali Vaé.