Splash, deuxième diffusion hier soir, fait de plus en plus de dégâts.  Et on ne vous parle même de l’océan d’ennui dans lequel se sont noyés la plupart des téléspectateurs.

Jennifer Lauret maltraitée par la prod ? Mais que fait Julie Lescaut? ©Tf1

Hier soir, deuxième et inévitable rendez-vous de Splash, qui a vu la qualification de Jackson Richardson, Clément Lefert, Christophe Beaugrand et Keen-V.  Jennifer Lauret, tout comme Sheryfa Luna qu’on a vue se dégonfler au dernier moment et avec raison, faisaient partie des candidats éliminés.  Or, juste avant le prime, la jeune femme avait fait un détour par l’hôpital.  On a eu droit à des images d’elle, couchée sur une civière, plutôt mal-en-point et portant une minerve.  On peut se demander, une fois de plus, si tout ça est bien raisonnable ?  Il y aura bientôt plus de blessés que de qualifiés.  Dans Voici, l’un des coachs de l’émission s’est exprimé avec vigueur.  Dénonçant les méthodes de Tf1, qui a jugé bon de considérablement réduire la phase d’entraînement, hitoire de damer le pion à M6, également intéressée par l’émission.  Et le monsieur, pas content, de prophétiser: « Si vous voulez des morts, continuez comme ça. »  Quant à la chaîne, on comprend bien qu’elle s’en fout compètement.   La seule chose qui la préoccupe vraiment, c’est que ses audiences ne fassent pas le grand plongeon.