Tf1 n’en finit pas de recycler ses candidats.  Vendredi dernier, encore, l’un des protagonistes de « Premier Amour » jouait à la main chaude dans « L’amour est aveugle ».

Un candidat baptisé Krys dans une émission où personne ne voit rien, ce ne serait pas ce qu’on appelle une mauvaise pub ? ©Tf1

On croirait que, pour participer à une téléréalité, les candidats se bousculent au portillon.  Mais pas forcément.  Tf1, par exemple, n’en finit pas de recycler les participants à ses différentes émissions.  C’est comme ça que, dès les premières image du dernier rendez-vous en date de « L’amour est aveugle », on a pu se rendre compte que Kris avait comme un air de déjà-vu.  Et pour cause, cet été, le garçon avait été l’un des protagonistes de « Premier amour ».  Mais, attention, la prod’ avait pris toutes les précautions possibles et imaginables pour que cette supercherie ne soit pas dévoilée.  Elle n’avait pas hésité un instant à rebaptiser Krys en Kris.  Trop fort.  Reste que la résurrection du garçon n’a échappé à personne.  Lui qui se décrit comme « un manipulateur, incapable de s’attacher ».  Même pas à une émission ?  Interpellée à ce sujet, la prod’ a plaidé qu’en dépit de toutes ses précautions, des candidats parvenaient quand même « à passer entre les mailles du filet ».  Au point, d’ailleurs, que les différentes maisons de productions envisagent sérieusement de collaborer à « un fichier central ».  Comme pour les serials killers ?  On attend avec impatience le prochain avatar dudit Kris.  Le deuxième baobab à gauche dans Koh-Lanta, un producteur bidon dans les « Anges de la Téléréalité » ou, pour rester proche du concept « à l’aveugle », un apprenti chanteur dans « The Voice » ?