Interviewé par TV Magazine, Patrick Bruel a révélé qu’on lui avait proposé d’intégrer le jury de The Voice.  Hélas pour ses fans, il a dit non.

Les fauteuils rouges qui pivotent, c’est non. En revanche, les canapés rouges bien fixés au sol… ©Reporters

Dans les pages de TV Magazine, Bruel raconte qu’on lui a proposé de faire partie du cénacle des coachs du nouveau télécrochet de Tf1.  Une proposition qu’il a préféré décliner et ça, même si les explications qu’il avance sont un peu fumeuses.  « Une chose m’a dérangé dans le concept: le fait que ce soit le candidat qui sélectionne lui-même l’artiste membre du jury pour intégrer son équipe. Cela force l’artiste à se vendre alors que ce devrait être l’inverse !  Je n’ai pas envie de voir une star comme Garou ou Bertignac crier “Ouais!” »  Une décision peut-être bien inspirée puisque, si le capital de sympathie des coachs est grand, on ne peut pas dire qu’ils sortent artistiquement grandis de l’expérience  En effet, on sait que la prod’ a pris le parti de couper au montage toutes les critiques qu’ils ont pu émettre durant le tournage.  Le parti pris étant de proposer une émission résolument positive.  Avec ou sans  Bruel, casser The Voice, c’est pas permis.