Depuis quelques jours déjà, la rumeur courait que le Bogoss était impliqué dans une affaire de vol de portable.  Vendetta a préféré en rire mais pas la police.

Comme tout ce qui concerne Mickael Vendetta, cette histoire a quelque chose de téléphoné. ©DR

Il y a quelques jours, un chauffeur de taxi portait plainte contre Mickael Vendetta pour le vol de son smartphone.  Une affaire qui, même en ce qui concerne les plus acharnés des détracteurs du Bogoss, n’avait pas l’air bien sérieux.  Pourtant, le garçon vient d’être convoqué par la police que cette histoire ne fait pas rire, du tout.  Après de plus amples vérifications, il semble en effet que, le 19 juin dernier, Vendetta soit monté dans un taxi en compagnie de quelques potes.  Selon toute évidence, l’un d’entre eux aurait fait main basse sur le téléphone du chauffeur, qui  s’est aperçu peu après de sa disparition.  Or, dans le lot de ses passagers, ce dernier n’a reconnu que le trublion de la téléréalité.  Dont acte.  Les informations apportées par Vendetta devraient permettre de remonter jusqu’au voleur.  On se doute bien qu’il doit être furieux d’avoir, plus ou moins involontairement, été mêlé à cette affaire.  Quand il avait promis qu’il serait bientôt un homme d’affaires de haut vol, ce n’est pas exactement comme ça qu’il voyait les choses.