En ce qui concerne la téléréalité façon blind date de Tf1, on se demande souvent si c’est l’amour qui est aveugle ou les téléspectateurs.  Quant à Valentino, candidat éventuellement gay du dernier rendez-vous en date, on n’y a vu que du feu.

©DR

©DR

Vendredi soir, à la faveur d’un nouvel épisode de “L’amour est aveugle”, on découvrait Valentino, un beau gosse qui n’avait pour seul défaut que sa phobie des coiffeurs.  Las, peu après la diffusion de l’émission, d’aucuns ont reconnu en lui le Mister Gay 2012.  La question étant de savoir si le garçon avait vraiment craqué pour craqué pour Estelle ou s’il s’agissait d’une nouvelle arnaque de la prod, qui n’en est pas à sa première love story montée de toutes pièces.  Sur Morandini, le jeune a finalement confié avoir fait semblant d’être gay pour être élu et donc, bénéficier d’un petit supplément de buzz.  Mentir sur son orientation sexuelle et, donc, sur ses sentiments, juste pour faire parler de soi, franchement, c’est pas gai.